Apprentie yogini ?

Urdhva mukasvanasana

Une apprentie yogini ?  

Etre apprentie, c’est être sur le chemin de découverte du yoga, jour après jour…

La yogini, féminin de yogi, est celle qui pratique le yoga.

J’ai débuté la pratique du yoga en 1999. Le yoga m’a tout de suite enthousiasmée. C’est un chemin de connaissance de soi très puissant. On ne peut pas qu’être honnête avec soi dans la pratique. C’est aussi une excellente continuité de ma pratique de la danse et de ses exigences physiques de précision, d’une forme d’esthétisme et de quête spirituelle.

Bien sûr, depuis 1999, j’ai eu l’occasion d’expérimenter différences approches. J’ai eu des périodes de pratique assez intensive, et des périodes sans pratique. Je mets aujourd’hui du yoga dans ma vie, tous les jours. La formation de professeur de yoga me permet d’intensifier ma pratique et de transmettre connaissances et expérience.

Le corps étant un temple pour l’âme, la pratique du yoga permet, à travers le travail postural, respiratoire et mental, de s’approcher (voire d’atteindre) son « vrai  soi ».

La pratique du yoga permet aussi de rester en bonne santé (ou de retrouver la santé), physique, émotionnelle, mentale. A mon sens, plus il y aura de personnes pratiquant le yoga, mieux le monde se portera. Amoureuse des plantes médicinales et autres remèdes naturels, j’invite également à( re)trouver les connaissances nécessaires pour se soigner naturellement sur le blog herberie.info.

Je suis intimement persuadée que la pratique du yoga permet d’élever son niveau de conscience. Si le niveau de conscience de l’humanité pouvait s’élever globalement, l’humanité prendrait un visage plus…humain !

Chacun a une mission en venant sur terre. Chacun a un rôle un jouer. Peut-être la pratique du yoga peut-elle aider à trouver cette mission, ce rôle, et ainsi aider chacun à se sentir à sa place, connecté au Grand Tout, aider chacun à voir et sentir sa propre beauté.

– J’ai besoin de mettre du yoga dans ma vie pour retrouver de l’énergie, au niveau physique, émotionnel et mental, et d’être autant que possible centrée au milieu du tourbillon des activités quotidiennes.

– J’ai surtout besoin de partager les connaissances sur la pratique du yoga, sur le chemin du yoga, sur l’unification que permet le yoga.

Alors, j’ai envie de partager cette envie de mettre du yoga dans la vie, tous les jours, dans la pratique des postures, des respirations, des méditations, mais surtout dans les gestes du quotidien, dans la modification de notre conscience…

En avant pour l’aventure….

ah ah ah

NB : la photo s’intitule « ah ah ah », ou « comment prendre la pose en moins de 10 secondes après avoir appuyé sur le bouton retardateur ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *