Yoganotes

Et si nous dessinions nos séances de yoga ? Et si nous prenions des notes en dessinant ? Que vous souhaitiez préparer un cours de yoga ou vous souvenir du dernier cours que vous avez suivi, le concept de « yoganotes » devrait être utile !

 

Prendre des notes en dessinant permet de mieux retenir. En mêlant la créativité du dessin à la réflexion des prises de notes, on fait fonctionner les deux hémisphères du cerveau. Le sketchnoting, ou la prise de notes graphique, est une manière de favoriser son « intelligence visuelle ». Et le yoga dans tout cela ?

Un espace de yoga chez soi

Où pratiquez vous le yoga chez vous ? Avez-vous un espace dédié au yoga ? La présence d’un endroit réservé au yoga faciliterait-elle votre pratique quotidienne ? De quoi cet « espace de yoga » serait-il fait ?

Pratiquer le yoga chez soi, au quotidien, est comme un cadeau que l’on se fait. C’est à la fois un moment pour soi, un entrainement répété à assouplir le corps autant que l’esprit – ou l’esprit autant que le corps, une invitation au calme intérieur, un moment privilégié pour se relier à soi, au grand Tout, un moment pour écouter son cœur, et bien plus encore.

5 minutes par jour

En prenant conscience du bien-être procuré par la pratique du yoga, il est facile d’imaginer les bienfaits d’une pratique quotidienne. Si l’on n’a pas la possibilité d’assister à un cours quotidien, pourquoi ne pas s’offrir quelques instants de yoga chez soi ? Et si 5 minutes par jour suffisaient à éveiller l’énergie ?

Suivre un cours de yoga une ou deux fois par semaine est bénéfique tant pour le corps que pour les émotions et pour l’âme. Poursuivre la pratique chez soi permet de prolonger la plongée en nous-mêmes que nous offre le yoga, et aide à maintenir l’énergie éveillée pendant les cours.

Cependant, il est souvent difficile d’installer un temps quotidien pour le yoga, car nos emplois du temps sont chargés….pourtant, un moment de yoga offre une vraie pause, un temps pour soi, qui aide à vivre mieux toutes nos occupations.

Serait-ce possible de consacrer 5 minutes au yoga ? Et si ces 5 minutes faisaient la différence pour notre journée ?

La sarabande des pensées

« Cela peut être fait n’importe où, au bureau, dans le métro, en marchant dans la rue : dès que l’on s’aperçoit qu’on perd contact avec la réalité et que l’on s’engloutit corps et âme dans ses pensées, il suffit de revenir à la respiration profonde et à cette conscience subtile qu’elle développe si on y est attentif. Tout devient plus clair, en nous, autour de nous. C’est tout et c’est immense ! Tout le b.a.ba. de la méditation se trouve dans cette pratique là » Marc de Smedt.

Des petites méditations, pour calmer la sarabande des pensées, n’importe quand et n’importe où. Ce « petit cahier » n’est qu’un petit cahier, mais il cache un véritable petit manuel pratique de méditation.

Le Souffle, c’est la Vie !

Respirer est indispensable à la vie. Bien respirer est indispensable pour bien vivre. Respirons-nous suffisamment bien pour bien vivre ? A-t-on conscience de notre respiration et du pouvoir du souffle ?

La pratique de la respiration, Pranayama, est une des huit branches du yoga. J’ai longtemps pratiqué le yoga sans porter une grande attention à la respiration, peut-être tout simplement parce que l’on pratique plus souvent les postures-asanas. Et pourtant….

Pourtant la respiration, le souffle, c’est la Vie !

Yoga de la marche

Marcher en silence

Marcher en conscience

Marcher en respirant

Marcher en récitant des mantras

La marche comme un asana, qui offre la conscience de soi et du monde.

Marcher peut-être un acte de pleine conscience. Que l’on marche dans le désert, en montagne ou dans une ville, le simple fait de marcher différemment, de marcher « en conscience », d’être présent à la marche, en fait une véritable pratique.

Petite exploration du yoga de la marche…

Souplesse et raideur.

Après une pause dans la pratique du yoga, je ne peux que constater, désolée, que la souplesse n’est plus la même qu’il y a quelques années. Que faire avec ma raideur ? Que signifie la souplesse ?

J’apprends….la souplesse.

Quand je consulte des ouvrages de yoga, regarde d’autres pratiquants pendant les cours, consulte des vidéos sur internet ou regarde les photos postées par certains yogi, il est parfois frustrant de constater que la souplesse manque un peu (beaucoup ?).

Et pourquoi ce manque de souplesse ne serait pas une chance ?

Quel peut être le message de ce manque de souplesse ?

Du yoga à la maison

Quand on veut approfondir la pratique du yoga, il y a un moment où l’on n’a plus le choix : il faut faire rentrer le yoga à la maison !

J’apprends …. à pratiquer régulièrement à la maison.

  • Trouver le bon moment

C’est facile à dire ! L’idéal est bien sûr de s’organiser un rituel quotidien : éteindre le téléphone et les alertes mails, prévenir que pendant un moment défini, on n’est plus là pour personne, créer une atmosphère propice à la méditation, à la relaxation.

Parfois, dans la vraie vie, c’est un peu plus rock’n roll.