Yoga de la marche

Marcher en silence

Marcher en conscience

Marcher en respirant

Marcher en récitant des mantras

La marche comme un asana, qui offre la conscience de soi et du monde.

Marcher peut-être un acte de pleine conscience. Que l’on marche dans le désert, en montagne ou dans une ville, le simple fait de marcher différemment, de marcher « en conscience », d’être présent à la marche, en fait une véritable pratique.

Petite exploration du yoga de la marche…

Le yoga de la marche peut aussi s’appeler marche consciente, inspirée de la marche afghane.

C’est avec Daniel Zanin, « Danilo », accompagnateur en montagne et sophrologue que j’ai pour la première fois exploré cette pratique de la marche. Pour une montagnarde, c’est surprenant de réapprendre à marcher !

Cette pratique, comme l’écrit Danilo permet de « vivre pleinement l’instant présent en faisant un pas vers soi », et de « tout vivre plus intensément ».

  • Marche afghane et énergie

La marche afghane a la particularité de permettre de marcher longtemps sans se fatiguer. Il s’agit de « synchroniser la respiration avec le rythme des pas ». Danilo constate régulièrement qu’adopter un mode respiratoire défini et accordé au rythme des pas permet à des personnes peu habituées à marcher en montagne de l’accompagner en randonnée, et même en trekking dans les plus hautes montagnes du monde.

  • Marcher en conscience

Danilo invite tout d’abord le marcheur à …se taire ! Ce premier pas n’est pas toujours évident, surtout quand on marche à plusieurs et que l’on aime papoter, ou simplement échanger sur la beauté de ce qui nous entoure. Mais en montagne, le silence fait du bien. Il aide de suite à se centrer sur soi, sur ses émotions, et aussi à s’ouvrir à ce qui nous environne.

Se taire ne fait pas nécessairement taire le mental.

La pratique de la respiration en conscience aide le mental à se calmer. Comme pour une pratique de pranayama, placer sa conscience sur la respiration chasse efficacement les pensées !

  • Le pranayama adapté à la marche

Le premier rythme pour accorder le souffle aux mouvements du corps est de type :

3 pas : inspiration

1 pas : rétention à poumons pleins

3 pas : expiration

1 pas : rétention à poumons vides

Etonnement, le corps s’accorde comme un instrument qui se met en harmonie avec les autres. Est-ce le souffle qui se met en harmonie avec les pas ou les pas qui se mettent en harmonie avec le souffle ?

Daniel Zanin

Danilo invite à modifier ce rythme, adapté aux terrains plats, dès qu’on atteint un terrain montant : pour éviter de fatiguer le cœur, le rythme 3 pas : inspiration et 3 pas : expiration est adopté. Voire même 2 pas : inspiration, 2 pas : expiration.

On peut alterner les rythmes respiratoires avec d’autres rythmes, comme le propose Danilo, à la manière d’une chanson avec refrain et couplet.

La chanson devient mantra en mettant des mots à la place du comptage….et alors, on oublie tout, la marche devient naturelle, et magique.

Pour ceux qui aiment nager, ce processus de respiration avec mantra est très pratique en nager le crawl, pour synchroniser aisément la respiration avec les mouvements ! C’est le yoga de la nage !

  • Ancrage

Le marcheur est aussi invité à mettre sa conscience dans ses pieds « comme si chaque pas devait aider la Terre à tourner », donc à connecter ses pieds avec la Terre, à planter ses racines (mouvantes, certes, mais racines quand même). Sur son site marche-conscience.com , Danilo cite le Bouddha qui « disait qu’en concentrant son esprit sur la plante des pieds, on pouvait guérir 80000 maladies ».

Lors des formations, Danilo aide à s’ancrer également en faisant prendre conscience du hara, ce centre d’énergie du ventre. Daniel Zanin HaraLes japonais appellent ce centre « océan de l’énergie ». On peut devenir extrêmement fort dans sa stabilité en prenant conscience de ce centre et en s’exerçant un peu. On est alors solidement ancré sur Terre.

Danilo nous fait aussi expérimenté la confiance en l’autre et en nos sens lors d’un exercice ludique que vous découvrirez peut-être lors d’une marche à ses côtés…

  • Infinis bienfaits

Pour nous qui sommes habitués à marcher de manière automatique, qui sommes pressés, avec des milliers d’idées en tête, parfois fatigués, et courant ….à notre cours de yoga, je trouve que cette pratique de la marche, ou du yoga en marchant, est une invitation incroyable à vivre dans le présent très souvent, par le simple fait de marcher.

Cette pratique a également des bienfaits physiques, notamment une oxygénation intense qui se répercute sur tout notre métabolisme. Cette oxygénation intense revitalise les cellules, telle une « douche intérieure ».

Danilo et ses collègues guides et accompagnateurs en montagne ont même crée une Ecole de la Marche pour faciliter la transmission de cette pratique millénaire : ecoledelamarche.org

Pour résumer cet art de marcher, Danilo aime citer Yvan Amar : « Pratiquée consciemment, la marche est probablement l’acte le plus régénérateur, la pratique corporelle la plus aboutie qui soit ».

Le site de Daniel : Yoga de la marche, marche consciente

Le site de l’école de la marche : ecoledelamarche.org

T'es toi Daniel

 

Photos extraites du site de Daniel ou du site de l’école de la marche.

Partagez votre expérience de la marche en conscience en nous laissant un commentaire !